img 20240628 wa0014 768x346

Selon les témoignages recueillis sur place, ce camion en provenance de Boma (Kongo-central) transportant des voitures roulait à toute allure, tous les usagers de la route ont retrouvé le corps sans vie d’un homme percuté par cette remorque qui roulait à grande vitesse.

« La remorque qui roulait à grande vitesse a percuté ce monsieur, avant de terminer sa course sur une clôture et de prendre feu. L’individu tentait de traverser la route goudronnée sans se rendre compte de ce qui allait se passer », a expliqué la foule visiblement émue par l’événement.

« Un camion remorque a terminé son trajet par un incendie et a causé la mort d’un passager qui voulait traverser la route. La victime marchait devant la route en fouillant le camion qui perdait de la vitesse”, a expliqué Daniel Basa, un passager sur place.

Lire aussi  L'organisation internationale de la Francophonie (OIF) lance une consultation de la jeunesse sur la crise de la Démocratie

Les passagers ont toutefois dénoncé le fait que de plus en plus de gros véhicules vendent des sacs de ciment le long des principales artères, exposant ainsi les clients à de sérieux risques.
Il sied de noter que le corps de la victime reste toujours entre les mains des sauveteurs en attendant son identification.

Il y a un an, le gouvernement sortant de Kinshasa conduit par Gentiny Ngobila, avait interdit, sans succès, la circulation des remorques (caravanes) avant 21 heures. et après 5 heures du matin.

By Yabiso.news

Partager cet article :