inshot 20240703 201417195

Par Fransita Jimmy

img 20240703 wa0127


C’est le jeune slameur Bila Daniel dit  »le poète non instruit » qui a été récompensé devant ses compères boyomais pour ses différentes réalisations au cours de ces deux dernières années ( 2023 et 2024).

Le savoir ne ment pas. Le génie créatif du jeune slameur congolais de Boyoma, Daniel Bila dit poète non instruit a eu droit à une ovation debout, le 30 juin, jour sacré de la célébration des 64 ans d’indépendance de la République démocratique du Congo, pendant la remise des prix de la 1ère édition de Kisangani Awards.

Lire aussi  Maxy-agency organise une grande soirée de Gala patriotique le 24 septembre prochain
img 20240703 wa0128

Compte tenu de ses réalisations de ces deux dernières années ( 2023-2024), le grand jury a attribué le prix du meilleur slameur de la ville de Kisangani.
À ce titre, il confirme sans aucune contradiction son statut d’un des précurseurs du slam boyomais.

Heureux d’être chanceux, le gagnant s’est réjoui d’avoir hissé les valeurs de la ville de Kisangani.
 »C’est un réel et grand plaisir de recevoir ce prix qui prouve suffisamment que nous avons hissé les valeurs de la ville de Kisangani tout en contribuant dans l’amélioration des conditions de vie de la population locale », s’est-il félicité à la fin de la cérémonie.

Dynamique, talentueux et intelligent, Bila Daniel a parcouru plusieurs villes de la République démocratique du Congo, par le biais des spectacles tels que : « Stylo qui pleure » et  »Le cri du cœur  ».
Il a sorti des hits qui ont pu captiver l’attention du pays notamment son single « Kimpa Vita m’a dit » où il interpelle la femme à la conscience pour atteindre son autonomisation; « Table Ronde » où il s’interroge sur l’état de l’indépendance de son pays; sans oublier « Sepelisa ».

Lire aussi  Littérature : Festival Buku revient sur le combat, l'idéologie avec "Le prix Patrice Emery Lumumba "

Soit dit en passant, Bila vend l’image positive du cinquième art au pays.
il est à la fois le cofondateur du groupe Kis Slam et fondateur du concours de poésie  »La plume Boyomaise ».
Dans un avenir proche, Bila compte lancer un maxi single bien avant la sortie de son album  »Flamme de la femme » sur toutes les plateformes de streaming et de téléchargement.

Partager cet article :