img 20240702 wa0026

Ainsi, face aux enjeux de l´heure, il était crucial pour les 16 membres co-fondateurs de cette Société de poser un diagnostic général de celle-ci, aux fins d´identifier le réel blocage et mettre en place de nouvelles stratégies pour remettre sur le rail, l´ADACO.

À cet effet, 6 membres co-fondateurs avaient saisi en date du 15 juin 2024, le Secrétaire Général sortant Maître MUABILA Glody lui demandant de convoquer une session ordinaire de l´Assemblée Générale. Et c´est le samedi 29 juin 2024, après plusieurs reports faute de quorum, la session ordinaire tant attendue de l´Assemblée Générale a été convoquée sur pied de l´article 13 de leurs Statuts.
Il a été noté 3 points à l´ordre du jour notamment : 1° État des lieux de l´ADACO, 2° Stratégies et Perspectives et 3° Désignation d´un nouveau Comité.

Lire aussi  COMMENT CÉLÈBRE-T-ON LA SAINT-VALENTIN ?

Prenant la parole, le Secrétaire Général sortant a dressé l´état des lieux de la structure à l’intention de tous les membres présents soient 9 sur 16 (y compris 3 qui se sont fait représentés).

L´un des moments forts de cette rencontre fut la décision à l´unanimité de suspendre le Comité BALUFU pour incompétence et passivité. Dans la même lancée, en vue de mettre en place un Comité provisoire dit de redynamisation pour besoin de compétitivité, les 6 membres co-fondateurs ont renouvelé leurs voeux de continuer à mener le combat sur la libéralisation du secteur qui passe par la conscientisation aussi bien des auteurs des œuvres de l´esprit que les autorités politico-administratives.

Ainsi, ce Comité provisoire institué pour 6 mois renouvelable, sera coordonné par Maître MUABILA Glody, ancien Secrétaire Général et qui sera assisté dans la Coordination par Messieurs Lionel KABEYA et Patrick N´LOSO.

En outre, la Cellule Surveillance sera dirigée par Messieurs Djo MOUPONDO et Fred KABEYA. Messieurs CINARDO KIVUILA et Cedric ISSENGOMA vont piloter la Cellule Communication.

Lire aussi  Davido récolte près de 128 millions de nairas en moins d’une heure par ses fans pour son anniversaire

Le chapitre BALUFU étant tourné, la Communauté culturelle et artistique a maintenant les yeux braqués sur ce nouveau Comité Provisoire, car il faut rappeler que l´ADACO est parmis les pionnières du combat pour la libéralisation en RDC des droits d’auteurs et nous osons croire qu´elle continuera sur cette même lancée tout en continuant de montrer sa disponibilité à travailler avec la nouvelle patronne de la Culture et Arts, une littéraire bien rodée qui par ce fait même est co-fondatrice de cette Société Civile.

Pour la direction de communication

Cinardo KIVUILA

Partager cet article :